Gournay-sur-Aronde

L'oppidum de Gournay-sur-Aronde couvre une superficie de près de 100 ha. Le site est surtout connu pour son sanctuaire, fouillé par J.-L. Brunaux de 1975 à 1984. Sa fondation remonte à la fin du IVe s. (LT B2) et il fut utilisé jusqu’à la fin du Ier s. av. J.-C. C’est lors de la dernière phase gauloise qu’il fut intégré à l’oppidum. Ce sanctuaire avait clairement un rôle de centre régional, et c’est cette fonction qui fut à l’origine du choix de l’implantation de l’oppidum.

Ce dernier reste cependant mal connu. J.-L. Brunaux a fait plusieurs sondages dans l'oppidum même. Une fouille du rempart a révélé un murus gallicus qui a livré quelques éléments de datation, de la céramique fine datée de LT D2 et de la tegula dans la maçonnerie, ce qui repousse la datation vers l'extrême fin du Ier siècle av. J.-C.
Les éléments de datation les plus nombreux se trouvent dans l'habitat. Une fosse de LT D2 derrière le rempart est la seule structure de cette période. Le site semble avoir connu une occupation dense à la période augustéenne. Le Haut-Empire n'est quasiment pas représenté, tandis qu'une nouvelle occupation importante est à dater du Bas-Empire. Ces phases sont tout à fait comparables à celles de l'utilisation du sanctuaire qui connaît les mêmes fluctuations.


SITUATION ADMINISTRATIVE

Nom usuel : Gournay-sur-Aronde

Commune : Gournay-sur-Aronde

Lieu-dit : Le Parc

Nom antique : -

Département : départ. Oise (60)

Région : Picardie

Pays : France

Civitas : Bellovaci

TOPOGRAPHIE ET REMPARTS

Superficie : 100 ha

Topographie :  -

Nb de phases du rempart : 2

Nb de portes connues : -

Nb de portes fouillées : -

Architecture de rempart : 

1 - Talus massif 

2 - Murus gallicus 

OCCUPATION INTERNE DE L'OPPIDUM

Zone cultuelle / Sanctuaire


ENVIRONNEMENT DE L'OPPIDUM

-


CHRONOLOGIE DU SITE

Chronologie relative :  LT D2, Augustéen

Occupation du site : -


Chronologie absolue : -


BIBLIOGRAPHIE

Audouze F., Blanchet J.C., Brunaux J.-L., L’habitat à l’Âge du Fer dans la moyenne vallée de l’Oise, L’habitat à l’Âge du Fer en Europe tempérée, Paris, 1981, p. 67-82.
Brunaux J.-L.
, Une sépulture de La Tène à Gournay-sur-Aronde, Revue Archéologique de l’Oise, n°6, 1975, p. 27-31.
Brunaux J.-L.
, Un fossé à sacrifice à l’intérieur d’un retranchement dans la cité des Bellovaques, Caesarodunum, 1978, p. 46-59.
Brunaux J.-L.
, Le dépôt d’armes gauloises de Gournay-sur-Aronde, Picardie-Informations, n° 31, 1978, p. 39-43.
Brunaux J.-L.
, Les fortifications de Gournay-sur-Aronde, Les Celtes en Belgique et dans le Nord de la France, Revue du Nord, 1984, p. 207-213.
Brunaux J.-L.
, L’évolution de l’Oppidum de Gournay-sur-Aronde à l’époque gallo-romaine, Caesarodunum, XX, 1985, p. 117-121.
Brunaux J.-L., Marquis P., Méniel P.
, Les recherches à Gournay-sur-Aronde : Bilan et perspectives, Revue Archéologique de l’Oise, n° 13, p. 27-28.
Brunaux J.-L.
, Méniel P., Poplin F., Gournay I, Les fouilles sur le sanctuaire et l’oppidum (1975-84), Revue Archéologique de Picardie, n° spécial, 1985, 268 p.
Brunaux J.-L.
, Méniel P., Rapin A., Catalogue du Musée Vivenel, Salle de Gournay-sur-Aronde, Revue Archéologique de l’Oise, n° 17, 1979, p. 16-19.
Brunaux J.-L.
, Méniel P., Rapin A., Un sanctuaire gaulois à Gournay-sur-Aronde, Gallia, n° 38, 1980, p. 1-25.
Brunaux J.-L.
, Méniel P., Rapin A., Das keltisches Heiligtum von Gournay-sur-Aronde, Antike Welt, n° 13, 1982, p. 39-60.
Brunaux J.-L.
, Méniel P., Das Oppidum von Gournay-sur-Aronde, Antike Welt, n° 14, 1983, p. 41-45.
Brunaux J.-L.
, Méniel P., L’importation du bœuf à la période romaine : premières données, Les fouilles de Gournay-sur-Aronde, Revue Archéologique de Picardie, n° 4, 1983, p. 15-20.
Brunaux J.-L.
, Méniel P., Le sanctuaire de Gournay-sur-Aronde, Structures et rites, Les Celtes dans le nord du Bassin Parisien, Revue Archéologique de Picardie, n° 1, 1983, p. 165-173.
Brunaux J.-L.
, Rapin A., Gournay II, Boucliers et lances, Dépôts et trophées, Revue Archéologique de Picardie, Paris, 1988, 245 p.
Bulard A.
, Découverte exceptionnelle : un dépôt d’armes du 2ème Age du Fer, Archeologia, n° 115, 1978, p. 70-71.
Fluzin P., Uran L., Coddet C., Berranger G.
, Structures métallurgiques des armes de Gournay-sur-Aronde : lecture et interprétation, Journées de Paléométallurgie, Compiègne, 1983, p. 85-101.
Gardin P., Les mutilations des épées gauloises du sanctuaire de Gournay-sur-Aronde (Oise), Diplôme de l’E.H.E.S.S., Paris, 1991.
Heldenbergh G.
, Gournay-sur-Aronde : un nouveau site éponyme de l’archéologie celtique ?, Bulletin trimestriel d’information du centre interdisciplinaire de recherches aériennes, 4ème année, 1981-1, p. 5-7.
Huysecom E.
, Monnaies gauloises récemment mises au jour dans le département de l’Oise, Revue Archéologique de Picardie, n° 1-2, 1985, p. 3-12.
Jaussaud M., Caudron N., Rapin A. et Uran L.
, La restauration des armes gauloises provenant du dépôt de Gournay-sur-Aronde, Revue Archéologique de l’Oise, n° 13, 1978, p. 29-34.
Lejars T.
, L’étude des fourreaux celtiques du sanctuaire de Gournay-sur-Aronde, Mémoires et Etudes Scientifiques, Revue de Métallurgie, sept. 1991, p. 609.
Lejars T.
, Gournay III, Les fourreaux d’épée, Le sanctuaire de Gournay-sur-Aronde et l’armement des Celtes de La Tène moyenne, Paris, 1994, 234 p.
Rapin A.
, Les umbos de boucliers de Gournay-sur-Aronde, Les Celtes dans le nord du Bassin Parisien, Revue Archéologique de Picardie, n° 1, 1983, p. 174-180.
Rapin A.
, Les armes du sanctuaire de Gournay-sur-Aronde : relations avec le monde méditerranéen, Bruneaux J.-L. (dir.), Les sanctuaires celtiques et leurs rapports avec le monde méditerranéen, Dossiers de protohistoire Errance, Paris, 1991, p. 238-240.
Saint-Blanquat H. de
, Découverte d’un rituel gaulois, Sciences et Avenir, n° 409, mars 1981, p. 78-83.


GESTION ET MISE EN VALEUR

-


PHOTOTHEQUE

Maquette du sanctuaire de Gournay-sur-Aronde (Musée Vivenel, Compiègne) Aquarelle de J.-C. Golvin illustrant le sanctuaire

Stephan Fichtl