Gouvieux

L’oppidum de Gouvieux correspond sans doute à l’un des quatre oppida des Bellovaques avec Gournay-sur-Aronde, Vendeuil-Caply et Bailleul-sur-Therain. Le site a été occupé au Néolithique, au Bronze final IIIb et à La Tène. Il a fait l’objet de quelques rares fouilles et prospections (sondages de N. Masson en 1911, de P. Durvin, 1958, et des prospections de P. Rigault entre 1974 et 1979).

Il forme un éperon barré situé à la confluence de la vallée de l’Oise et d’un petit affluent, La Nonette. À l’est, le côté ouvert sur le plateau est défendu par un rempart de 980 m de long, dont l’élévation atteint encore les 6 à 8 m avec une emprise au sol de 15m : le rempart de la Frête. Le centre du rempart comporte une couche rubéfiée avec cendres et pierres. Il est généralement classé parmi les remparts à talus massif, mais cette couche semble indiquer la présence d’un poutrage interne. Au nord-ouest, des retranchements de 4 à 6 m de haut présentent également une couche rubéfiée.


SITUATION ADMINISTRATIVE

Nom usuel : Gouvieux

Commune : Gouvieux

Lieu-dit : Camp de César, Camp de Saint-Leu, Camp Chaumont

Nom antique : -

Département : départ. Oise (60)

Région : Picardie

Pays : France

Civitas : Bellovaci

TOPOGRAPHIE ET REMPARTS

Superficie : 47 ha

Topographie :  Éperon barré

Nb de phases du rempart : -

Nb de portes connues : -

Nb de portes fouillées : -

Architecture de rempart : 

1 - ? 

OCCUPATION INTERNE DE L'OPPIDUM

-


ENVIRONNEMENT DE L'OPPIDUM

-


CHRONOLOGIE DU SITE

Chronologie relative :  -

Occupation du site : 
Néolithique
Bronze final (Bz. D, Ha A-B)-Hallstatt ancien (Ha C)
La Tène ancienne (LT B)-La Tène moyenne (LT C)
La Tène finale (LT D)


Chronologie absolue : -


BIBLIOGRAPHIE

Buchsenschutz O., Structures d’habitats et fortifications de l’Âge du Fer en France septentrionale, Mémoires de la Société Préhistorique Française, 18, 1984.
Woimant G.-P., L'Oise, 60, Carte Archéologique de la Gaule, 1995, 265.


GESTION ET MISE EN VALEUR

-


PHOTOTHEQUE

-

Stephan Fichtl