Mont Rivel

Le Mont-Rivel est une butte témoin du plateau de Champagnole (Jura), bordée par des versants abrupts de plus de 200 m de dénivelé qui délimitent un espace sommital triangulaire de 30 ha. Il culmine à plus de 800 m d’altitude. Plusieurs voies romaines, supposées ou attestées, circulent à proximité du site ou s’y rendent par les versants les moins escarpés.

La partie orientale du plateau connaît une occupation pendant le Haut-Empire, qui couvre au minimum 7 ha. Elle est caractérisée par la présence d’une importante zone cultuelle, constituée de plusieurs temples, et de quartiers artisanaux, de commerce et d’habitat. L’ensemble a connu plusieurs réaménagements entre le Ier et le IIIe siècle après J.-C.
Cette occupation romaine a vraisemblablement détruit les vestiges de l’époque gauloise, mais le mobilier recueilli atteste d’une fréquentation à la fin de l’âge du Fer : monnaies, fibules de Nauheim, rouelles, amphores Dressel 1A et 1B… datables de La Tène finale et du début de l’époque augustéenne. L’absence de structure de cette période interdit toute évaluation précise de l’importance de cette occupation : s’agissait-il véritablement d’un oppidum, comme F. Leng semble en douter, ou d’une occupation à caractère cultuel précédant le sanctuaire augustéen ? Il paraît impossible, eu égard des données disponibles, de répondre à cette question.


SITUATION ADMINISTRATIVE

Nom usuel : Mont Rivel

Commune : Équevillon

Lieu-dit : Mont Rivel

Nom antique : -

Département : départ. Jura (39)

Région : Franche-Comté

Pays : France

Civitas : -

TOPOGRAPHIE ET REMPARTS

Superficie : 30 ha

Topographie :  Plateau

Nb de phases du rempart : -

Nb de portes connues : -

Nb de portes fouillées : -

Architecture de rempart : 

OCCUPATION INTERNE DE L'OPPIDUM

-


ENVIRONNEMENT DE L'OPPIDUM

Voie


CHRONOLOGIE DU SITE

Chronologie relative :  LT D1, LT D2, Augustéen

Occupation du site : 
La Tène finale (LT D)
Haut-Empire


Chronologie absolue : -


BIBLIOGRAPHIE

Haut P., Mont-Rivel (commune d’Equevillon, Jura) : enquête supplémentaire sur un sanctuaire gallo-romain, Revue Archéologique de l’Est, 45-2, Dijon, 1994, 437-448.
Leng F.,
Les site gallo-romain du Mont-Rivel à Equevillon, in Cinq années de fouilles archéologiques en Franche-Comté, Besançon : Direction régionale des affaires culturelles, 1982, 65-68.
Leng F.,
L’agglomération secondaire du Mont-Rivel à Equevillon (Jura), Revue Archéologique de l’Est, Dijon, 1990, 69-92.
Leng F.,
Le Mont-Rivel : site gallo-romain en Franche-Comté, Champagnole : La Taillanderie, 1990, 256 p.
Leng F., Lloppis E.,
Le sanctuaire du Mont-Rivel, in Dans le Jura gallo-romain, Besançon : Cercle Girardot-Centre Jurassien du Patrimoine, 1992, 71-79.
Rothé M.-P.
, Carte Archéologique de la Gaule : Le Jura (39), Paris : Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2001, 840 p.


GESTION ET MISE EN VALEUR

L'oppidum du Mont-Rivel est librement accessible. Il est classé  Monument Historique depuis 1988 mais les principaux vestiges visibles datent de l'époque gallo-romaine : un sanctuaire gallo-romain, fouillé entre 1978 et 1991 et une agglomération antique de 7 hectares organisée autour de 2 temples.

Le plateau est accessible par deux sentiers de randonnée : à partir de Champagnole (14km / 3 heures) ou à partir d'Equevillon : 9km / 2 heures. Un livret « Mont-Rivel, promenade historique et bucolique » a été édité par le centre Jurassien du patrimoine pour accompagner la visite. Chaque année des visites guidées sont organisées par l'office du tourisme de Champagnole.

Le musée archéologique de Champagnole  a été créé en 1985 suite aux importantes découvertes archéologiques locales. C'est un musée labellisé « musée de France » qui est contrôlé par la Conservation départementale d'archéologie (Jura). L'exposition permanente est surtout centrée sur l'Antiquité et le Haut Moyen Age.
Visites guidées, ateliers pédagogiques, conférences et expositions-dossiers.
Le musée est ouvert du 1er juillet au 31 août

Contact : Musée archéologique de Champagnole -  26, rue Baronne Delort - 39300 Champagnole /
Tel :  03 84 53 01 08 / mail : musee.archeologie@champagnole.com

(Camille Daval – ArchéoMédia, avril 2008)


PHOTOTHEQUE

Vue aérienne depuis l'ouest Vue aérienne depuis le sud

Bertrand Bonaventure