Murcens

Le plateau sur lequel est établi l’oppidum est naturellement isolé, à l’est et au sud par des falaises qui plongent sur plusieurs dizaines de mètres dans deux petites rivières. L’accès est défendu à l’ouest et au nord par un rempart de type murus gallicus, sur une longueur de 2 km. Celui-ci est encore conservé sur une hauteur de 5 m et une largeur de 10 m. Il est parfois précédé d’un fossé. Sa construction intervient entre la fin du IIe siècle et le début du Ier siècle avant J.-C.
À l’intérieur de l’enceinte, une série de prospections pédestres et magnétiques, accompagnées de sondages plus ou moins étendus, a permis de mettre en évidence plusieurs zones d’occupation et de productions artisanales.
Le rempart de Murcens est le premier murus gallicus à avoir été identifié. En effet E. Castagné, qui fouille le site dès 1868, compare et rapproche ses découvertes avec la description que donne César de la fortification de Bourges-Avaricum (BG VII-23).
L’oppidum appartient à la cité des Cadurques, qui a donné son nom au Quercy et à la ville de Cahors (Divona cadurcorum). Les Cadurques sont surtout connus pour avoir résisté à César, en 51 av. J.-C., lors du siège d’Uxellodunum, identifié anciennement à Murcens, mais qui d’après les dernières recherches se trouve sur l’oppidum voisin du Puy d’Issolud.


SITUATION ADMINISTRATIVE

Nom usuel : Murcens

Commune : Cras

Lieu-dit : -

Nom antique : -

Département : départ. Lot (46)

Région : Midi-Pyrénées

Pays : France

Civitas : Cadurci

TOPOGRAPHIE ET REMPARTS

Superficie : 80 ha

Topographie :  Éperon barré

Nb de phases du rempart : 1

Nb de portes connues : -

Nb de portes fouillées : -

Architecture de rempart : 

1 - Murus gallicus 

OCCUPATION INTERNE DE L'OPPIDUM

Voirie place | Zone d'habitat | Zone artisanale


ENVIRONNEMENT DE L'OPPIDUM

-


CHRONOLOGIE DU SITE

Chronologie relative :  LT D1, LT D1a, LT D1b, LT D2, LT D2a, LT D2b

Occupation du site : 
Néolithique
Bronze ancien-moyen
Bronze final (Bz. D, Ha A-B)-Hallstatt ancien (Ha C)
Hallstatt moyen-final (Ha D)-La Tène ancienne (LT A)
La Tène finale (LT D)
Moyen-âge


Chronologie absolue : -


BIBLIOGRAPHIE

Castagné E., Mémoire sur la découverte d’un oppidum avec muraille et emplacement d’habitations gauloises à Murcens, commune de Cras, département du Lot, in Congrès Archéologique de France, XLI, 1874, 427-538.
Labrousse M., Mercadier G., Murcens, in Carte archéologique de la Gaule, 46 le Lot, 1990.
Mercadier G., Cras, oppidum de Murcens, in Gallia Informations, 1989-1, 122-123.


GESTION ET MISE EN VALEUR

L'oppidum de Murcens est principalement situé sur des parcelles privées et son accessibilité est limitée. Les vestiges du murus gallicus, fouillé jusque dans les années 1980, ont été recouverts en raison de nombreux pillages. Le site est signalé mais non équipé, et est classé Monument Historique.

Une petite exposition était installée dans une grange à proximité, mais elle est actuellement close en attente d'un nouveau local. La mairie de Murcens possède une petite vitrine présentant quelques objets issus du site.

(Camille Daval - ArchéoMédia, avril 2008)


PHOTOTHEQUE

-

Clément Féliu