Saint-Pierre-en-Chastres

Le mont Saint-Pierre-en-Chastres a suscité l’intérêt des érudits, Napoléon III en tête, pour ses relations supposées avec les campagnes de César. Il s’agit d’une butte témoin calcaire du plateau soissonnais occupée dès le Bronze final. Cette occupation se prolonge au Premier âge du Fer, puis à La Tène moyenne et finale. L’enceinte est barrée au Nord et au Sud par des levées de terre précédées d’un fossé, lesquels délimitent une surface de 16 ha.

Un sondage mené dans les années 1970 permet une première approche de la chronologie et de l’occupation du site. Il a révélé la présence d’un fossé et d’un niveau d’occupation datable par le mobilier de La Tène finale. Des armes, notamment des flèches en fer de type Alésia, y ont été découvertes. L’hypothèse de la présence d’un camp de César, proposée au XIXe siècle puis abandonnée, doit être réévaluée à la lumière de ces découvertes. 

La place semble avoir été abandonnée après l’époque gauloise. La présence d’un camp d’époque carolingienne a été évoquée, sans qu’aucune preuve tangible n’ait été fournie.


SITUATION ADMINISTRATIVE

Nom usuel : Saint-Pierre-en-Chastres

Commune : Vieux-Moulin

Lieu-dit : Mont Saint-Pierre-en-Chastres

Nom antique : -

Département : départ. Oise (60)

Région : Picardie

Pays : France

Civitas : Suessiones

TOPOGRAPHIE ET REMPARTS

Superficie : 16 ha

Topographie :  Enceinte de contour

Nb de phases du rempart : -

Nb de portes connues : -

Nb de portes fouillées : -

Architecture de rempart : 

1 - Talus massif ? 

OCCUPATION INTERNE DE L'OPPIDUM

-


ENVIRONNEMENT DE L'OPPIDUM

-


CHRONOLOGIE DU SITE

Chronologie relative :  LT D1, LT D2

Occupation du site : 
Bronze final (Bz. D, Ha A-B)-Hallstatt ancien (Ha C)
La Tène ancienne (LT B)-La Tène moyenne (LT C)
La Tène finale (LT D)
Moyen-âge


Chronologie absolue : -


BIBLIOGRAPHIE

Blanchet J.-C., L’apport des fouilles du XIXème siècle à l’étude de deux fortifications célèbres : Saint-Pierre-en-Chastres à Vieux-Moulin et le Mont-César à Catenoy (Oise), in Les travaux militaires en Gaule romaine et dans les provinces du nord-ouest, Caesarodunum, 1, 1978, 21-36.
Desbordes J.-
M., Circonscription de Picardie, Gallia, 31-2, Paris : éditions du CNRS, 1973, 323-350.
Jullian C.
, Chronique gallo-ro
maine. Saint-Pierre-en-Chastres, Revue des Etudes Anciennes, 11, Bordeaux, 1909, 358-360.
Napoléon III
, Histoire de Jules César, Paris : Plon, 1865-1866.
Peigné-Delacourt A.
, Etude nouvelle sur les ca
mpagnes de Jules César contre les Bellovaques, Comptes rendus de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Senlis, 7, Senlis, 1871, 3-46.
Plessier E.
, Notes sur la deuxiè
me campagne de J. César contre les Bellovaques, Clermont, 1898.
Saulcy F. de
, Les ca
mpagnes de Jules César dans les Gaules, études d’archéologie militaire, Paris : Didier, 1862, 452 p.
Vauvillé O.
, L’enceinte de Saint-Pierre-en-Chastres, oppidum des Suessiones, Mémoires de la Société des Antiquaires de France, Paris, 1908, 160-184.
Vauvillé O.
, L’enceinte gauloise de Saint-Pierre-en-Chastres (Oise), oppidum des Suessiones, Bulletin de la Société archéologique, historique et scientifique de Soissons, 10, Soissons, 1909, 68, 107-109, 117.
Vauvillé O.
, L’enceinte gauloise de Saint-Pierre-en-Chastres (Oise), oppidum des Suessiones, Bulletin de la Société d’Anthropologie Préhistorique, 10, Paris, 1909, 665-674.
Vauvillé O.
, L’enceinte de Saint-Pierre-en-Chastres, oppidum des Suessiones, Bulletin de la Société Préhistorique Française, 7, Paris, 1910, 60.
Viollet-le-Duc E.
, Ca
mp de Saint-Pierre-en-Chastres à Vieux-Moulin, Revue Archéologique, 5, Paris, 1862, 282-283.
Woi
mant G.-P., Carte archéologique de la Gaule : L’Oise (60), Paris : Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1995, 570 p.


GESTION ET MISE EN VALEUR

L'oppidum de Saint-Pierre-en-Chastres  est un des points culminants de la forêt domaniale. Repéré par Napoléon III, il a été fouillé par Viollet-le-Duc.
À son sommet se trouvait un ancien prieuré fondé  par Philippe le Bel en 1308. N’en demeurent aujourd’hui qu’un haut pavillon carré daté de 1664 et les ruines de l’église gothique.

Le site archéologique a été récemment soumis à des sondages afin d'envisager une protection, bien qu'il soit déjà classé.
Un gros projet d'aménagement serait prévu par la ville de Compiègne dans le cadre du festival des Forêts.

(Camille Daval – ArchéoMédia, mai 2008)


PHOTOTHEQUE

Plan de Viollet-le-Duc présentant le Mont Saint-Pierre dans son environnement Plan du Mont Saint-Pierre établi par Viollet-le-Duc

Bertrand Bonaventure